PRÉCOMMANDEZ

La Corvette de collection la plus recherchée au monde

La Corvette Sting Ray 1963 marqua un tournant dans le monde de la voiture de course en Amérique.
Son design épuré, sa maniabilité impressionnante et son puissant moteur V8 en faisaient une voiture à la fois performante et extrêmement séduisante au moment de sa sortie. Avec sa double lunette arrière « split window » si caractéristique, le modèle 1963 de la Corvette Sting Ray compte aujourd’hui parmi les pièces les plus prisées des collectionneurs du monde entier.
CORVETTE STING RAY – ÉCHELLE 1/8

Votre Corvette Sting Ray 1963 dans les moindres détails

Avec sa finition argentée Sebring Silver, contrastant avec son intérieur rouge, la carrosserie magnifique et aérodynamique de la Corvette Sting Ray offre un design intemporel. Avec son long capot ventilé, magnifié par une ligne centrale surélevée, et sa lunette arrière en deux parties, ce modèle est immédiatement reconnaissable comme l’un des plus grands designs des années 1960. Sous le capot, le moteur V8 327 pouces cubes offre des performances à la hauteur de son allure. Vous avez désormais la possibilité de construire et posséder cette voiture de sport d’une grande rareté.

Les portes s’ouvrent et les fenêtres peuvent être remontées ou abaissées
Choix des roues : version originale 1963 ou versions 1964
Le modèle arbore le fameux design « split window » de la double lunette arrière du modèle original de 1963
Les phares avant rotatifs éclairent et sont escamotables, avec commande électronique
Le bouchon de réservoir peut être ouvert
Finition extérieure argentée (Sebring Silver) et intérieur rouge grand luxe
Répliques des badges « Corvette Sting Ray » et « Fuel Injection »
Le capot s’ouvre pour révéler le moteur V8 327
Les feux de freinage s’allument
Bruit du moteur fidèlement reproduit
Spécifications

Échelle : 1/8
Matériaux : la carrosserie et le châssis sont fabriqués en zamak, composants en ABS, pneus en caoutchouc et réplique de l’habillage cuir.
Longueur : 55 cm
Largeur : 23 cm
Hauteur : 16 cm

Nombre de pièces : environ 500

Cette maquette est fournie prépeinte.

Caractéristiques
  • Commande électronique pour la rotation des phares
  • Témoins lumineux de fonctionnement, avec effet sonore
  • Bruit du moteur lorsque vous appuyez sur la pédale d’accélérateur
  • Eclairage des feux stop
  • Tableau de bord éclairé
  • Le volant actionne les roues avant
  • Capot ouvrant, portes enveloppantes, fenêtres et bouchon de réservoir
  • Carrosserie couleur argentée Sebring Silver, avec intérieur rouge
  • Deux jeux de roues inclus : version originale 1963 ou versions 1964
  • Roue de secours dissimulée dans son rack de rangement
VIDEO
DÉTAILS EXCEPTIONNELS QUE VOUS OBTENEZ UNIQUEMENT À L’ÉCHELLE 1/8

MOTEUR MÉTICULEUSEMENT REPRODUIT

Le capot s’ouvre pour révéler l’authentique moteur 327

PIÈCES MÉTALLIQUES MOULÉES SOUS PRESSION

Fabriqué à partir de matériaux de haute qualité, avec notamment du métal moulé sous pression, des pièces en ABS et un recours aux techniques de photogravure

OUVERTURE DES PORTES

Ouverture des portes, du capot et du bouchon de réservoir

INTÉRIEUR DÉTAILLÉ

Tableau de bord très réaliste, avec cadrans
et leviers méticuleusement reproduits

PHARES AVANT ESCAMOTABLES

Les phares avant escamotables peuvent s’ouvrir et s’allumer

COMMANDES ÉLECTRIQUES

Les phares avant et arrière ainsi que l’éclairage intérieur fonctionnent

Vous recevrez également avec ce modèle :
Livre

Ce modèle est livré avec un superbe ouvrage contenant des photos de la Corvette Sting Ray de Chevrolet telle qu’elle fût présentée à sa sortie en 1963, vantant notamment le style époustouflant et futuriste de sa nouvelle carrosserie. Ces photos furent prises par le grand photographe David Newhardt, qui parvint à capturer le caractère absolument unique de cette voiture de rêve.

Deux jeux de pneus complets

Les roues utilisées sur la Sting Ray 63 sont bien souvent des copies, qui ne furent disponibles qu’en 1964. Notre modèle est livré non seulement avec ses cinq roues originales de 1963, mais aussi avec cinq roues reproduisant les copies de 1964. À vous de choisir celles que vous utiliserez !

Montez en gamme avec l’édition limitée Display

Pour célébrer le lancement exclusif de la légendaire Sting Ray, Agora Models propose, en plus du modèle standard 1:8, une édition limitée Corvette Sting Ray Display

(strictement limitée à 199 exemplaires dans le monde)

VOTRE PRÉSENTOIR PERSONNALISÉ
UNIQUE EN ÉDITION LIMITÉE

Le socle peut différer légèrement de celui illustré

Avec l’édition Display, votre Sting Ray 1963 trônera sur ce magnifique présentoir de qualité professionnelle, arborant les fameux logos Corvette.
Faisant partie d’une série limitée, votre présentoir portera un numéro individuel de 1 à 199.
Votre Corvette Sting Ray en série limitée Display vous offre toutes les caractéristiques de notre modèle de série 1/8, PLUS :
  • Un jeu de plaques d’immatriculation uniques, disponible uniquement avec l’édition Display.
  • Un magnifique présentoir de qualité professionnelle, avec les logos emblématiques de Corvette.
  • Éclairage depuis la base du présentoir, dont la lumière douce mettra en valeur les logos Corvette.
  • Faisant partie d’une série limitée, votre présentoir portera un numéro individuel de 1 à 199.
  • Un certificat d’authenticité signé et numéroté.
PRE-ORDER

RÉSERVEZ VOTRE ÉDITION DISPLAY DÈS AUJOURD’HUI

649 € – ce prix comprend les packs 1 à 3, ainsi que tous les éléments personnalisés présentés ci-dessus et un présentoir en version limitée.

OPTIONS D’ACHAT

Choisissez un moyen de paiement

L’option de paiement flexible d’Agora Models vous permet de choisir sur combien de mois vous souhaitez recevoir la livraison de votre maquette, pour vous permettre de répartir le coût.

Incluez une vitrine en répartissant le coût sur vos packs mensuels.
Choisissez simplement le bouton d’option « Maquette + Présentoir » ci-dessous.

Sortie prévue en Juin 2023.  Les pré-commandes commenceront à être envoyées en avril 2023.

Boîte n°1 69,99 € seulement
puis 139,99 € par mois

PRÉCOMMANDEZMaquette + Présentoir

Ajoutez 14,58 € par mois pour inclure le présentoir

Boîte n°199,99 € seulement
puis 67,99 € par mois

PRÉCOMMANDEZ

Édition Display 649 €
puis 139,99 € par mois

PRÉCOMMANDEZ

Votre commande sera en € Euro
(Pour changer en £ Sterling, US$ ou AU$, veuillez utiliser le sélecteur de pays dans la barre de menu)

*La vitrine peut être ajoutée à un plan de 12 mois pour répartir les coûts.
Alternativement, ils peuvent être achetés immédiatement (cliquez ici)

Agora-Advantage-NEG
Le Club Agora Advantage vous permet de profiter d’encore plus de choses. Le simple achat de votre première maquette vous donne droit à une adhésion de niveau AgoraPro, qui vous permet d’évoluer ensuite vers la catégorie AgoraElite puis AgoraMaster chaque fois que vous réalisez complètement une maquette Agora.
LIVRE EXCLUSIF

Un livre broché avec des illustrations magnifiques de la voiture d’origine

PROCHAINE MAQUETTE

Boîte n°1 gratuite pour votre prochain kit

PERSONNALISATION

Possibilités de personnalisation gratuite, cadeaux et offres exclusives

ACCÈS PRIORITAIRE

Accès prioritaire à des éditions limitées et alertes concernant de nouvelles maquettes

GARANTIE

Tous nos clients apprécient la garantie Agora

En savoir plus

Téléchargements

Téléchargez les manuels d’instruction pour la 1963 Corvette Sting Ray

NOS MANUELS D'INSTRUCTIONS

La Corvette Sting Ray 1963

Histoire de la Corvette C2 Sting Ray

Succédant à la C1, la Corvette C2 était la deuxième génération de voiture de sport produite par Chevrolet. La Corvette Sting Ray, ainsi qu’elle devint communément surnommée, était radicalement différente de tout ce que Corvette avait sorti auparavant.

Le développement de la nouvelle C2 fut influencé par différents projets, à commencer par la Stingray, une voiture de course de 1957 qui avait été développée par Larry Shinoda et Peter Brock pour le chef styliste Bill Mitchell. Les premières esquisses de Peter Brock envisageaient un coupé et un roadster à toit ouvert. Le croquis du roadster fut utilisé pour la Stingray de course. Durant le développement de la C2, en revanche, c’est la version coupé qui fut retenue et affinée pour donner ce qui allait devenir la Sting Ray 1963.

L’une des nouveautés de cette nouvelle génération de Corvette fut ainsi la disponibilité d’un modèle coupé (la génération précédente étant uniquement commercialisée en version cabriolet). La voiture proposait un style futuriste avec sa carrosserie aérodynamique et, surtout, sa lunette arrière « split window », arborant deux vitres séparées par un espace étroit. Cela rend le modèle de 1963 particulièrement unique, puisque cette lunette arrière en deux parties fut abandonnée en faveur d’un configuration traditionnelle à une seule vitre dès l’édition de 1964. C’est d’ailleurs l’une des nombreuses raisons pour lesquelles le modèle original est tant prisé par les collectionneurs aujourd’hui.
La Sting Ray était équipée d’un moteur V8 small-block de 327 pouces cubes qui fournissait 250 ch, avec des versions optionnelles à 300 ou 340 ch, ainsi qu’un moteur à injection Rochester de 360 ch. La brochure promettait des jantes en aluminium (comme on pouvait le voir sur certains modèles de pré-production), mais celles-ci n’étaient pas disponibles au moment du lancement de la voiture. Au lieu de cela, les acheteurs du nouveau modèle 1963 durent se contenter de roues en acier avec des enjoliveurs à six branches. Les jantes en aluminium furent finalement commercialisées en 1964, au prix de 322 dollars.

General Motors (GM) avait à l’époque imposé une interdiction de course, qui empêchait ses marques de proposer des voitures destinées aux pistes de compétition. Malgré cela, l’ingénieur en chef de Corvette, Zora Arkus-Duntov, conçut le pack Z06 pour le nouveau modèle 1963 (il est en fait possible que le « Z0 » soit une référence directe à « Z0ra »). Les clients qui demandaient une « fuelie » (surnom donnée à la version avec injection) pouvaient ainsi recevoir tout ce dont ils avaient besoin pour maximiser les performances du nouveau modèle : le moteur V8 small-block à injection fournissait 360 ch couplé à une boîte de vitesses à 4 rapports rapprochés ; le maître-cylindre à double circuit et les freins avec garnitures et ailettes en métal fritté garantissaient une bonne tenue dans les virages ; tandis qu’une barre stabilisatrice avant plus grande, des ressorts rigides et des amortisseurs mieux dimensionnés permettaient de résister aux rigueurs de la piste. L’option N03, offrant un plus grand réservoir de carburant de 36,5 gallons (environ 138 litres), se prêtait quant à elle particulièrement aux courses d’endurance.

Ces options n’étaient pas données : un modèle coupé de base coûtait 4 257 $ en 1963, tandis que le pack Z06 avec option réservoir N03 ajoutait presque 50 % au prix, soit 2020 $ (1818 $ pour le pack Z06 et 202 $ pour l’option N03). Au total, seules 199 voitures furent produites avec la mise à niveau Z06, dont 15 furent livrées à des écuries sportives. 63 modèles seulement furent vendus avec le réservoir N03, faisant ainsi de la Sting Ray associant le pack Z06 et l’option « Big Tank » N03 une pièce extrêmement rare, d’autant plus qu’un grand nombre d’entre elles ont participé à des courses et ont donc inévitablement été perdues par usure ou à la suite d’accidents ! On estime que seules 50 Corvette Sting Ray Z06/N03 existent encore à ce jour.

En combinant autant d’éléments rares, à savoir la lunette arrière « split window » du modèle 1963, l’obscur pack Z06 et l’option « Big Tank » pour les courses d’endurance, on comprend aisément pourquoi la Corvette C2 Sting Ray Z06/N03 est un modèle aussi prisé par les collectionneurs aujourd’hui.

Spécifications techniques

Type de voiture : Coupé deux places

Dimensions : Longueur 445,3 cm, largeur 176,8 cm,
hauteur 125,2 cm

Poids en ordre de marche : 1377 kg

Empattement : 248.9 cm (98 in)

Puissance : 360 bhp

Couple moteur : 351 lb-ft (477 Nm) at 6000 rpm

Type de moteur : Moteur small-block V8 327,
système d’injection Rochester

Cylindrée : 5354 cc

Transmission : Transmission manuelle à 4 rapports

Disposition : avant, montage longitudinal

Vitesse de pointe : 147 mph (237 km/h)
0-60 mph: 5.7sec

Le saviez-vous ?

On raconte que le styliste en chef de Corvette, Bill Mitchell, revint un jour d’une partie de pêche à Bimini, la capitale mondiale de la pêche sportive, avec un requin mako qu’il avait capturé et taxidermisé. Le lancement de la Sting Ray n’était alors qu’une échéance lointaine, et il décida qu’il fallait une nouvelle voiture de démonstration : son requin mako, à commencer par sa couleur, offrirait un thème d’inspiration idéal pour celle-ci. Le modèle XP-755, baptisé Mako Shark, reprenait ainsi des éléments de conception de la Sting Ray, mais la reproduction de la couleur du requin fut une tâche ardue pour l’équipe de peinture. Mitchell n’en démordait pas : la couleur du requin et la peinture devaient correspondre exactement. La légende raconte qu’après de nombreuses tentatives infructueuses, l’équipe de peinture aurait fini par « kidnapper » le trophée de pêche de Mitchell et l’aurait tout simplement repeint à la bombe de façon à ce qu’il reflète la finition de la voiture !

Zora Arkus-Duntov développa également la Corvette Grand Sport à partir de la Sting Ray C2, un projet secret né du désir de rivaliser en course avec Ford et sa Shelby Cobra. Ce modèle fut baptisé « Lightweight » car l’équipe d’ingénieurs en charge de sa conception avait réduit au maximum le poids du modèle de production. Une cage en aluminium remplaçait la version standard en acier, avec des panneaux de carrosserie fins en fibre de verre et des roues en magnésium coulé, cela permettant de réduire le poids de plus de 450 kg. Une production de 125 modèles était initialement prévue, mais lorsque des cadres dirigeants de GM, soucieux des contraintes budgétaires, découvrirent le coûteux projet, celui-ci fut interrompu et seulement cinq modèles furent finalement fabriqués.

Sting Ray ou Stingray ? Officiellement développée sous le nom de projet XP-87, la voiture de course originale de 1959 fut surnommée « Stingray » (raie) par Bill Mitchell, grand passionné de pêche en haute mer (l’interdiction de course empêchant en effet de l’identifier comme une Corvette). La C2 fut toutefois commercialisée avec le badge « Sting Ray », qui fut conservé tout au long de sa période de production de 1963 à 1967. La version « Stingray » fut à nouveau utilisée avec la troisième génération, la C3. En 1976, le nom avait entièrement disparu, et il ne fut repris qu’avec la sortie de la Corvette de septième génération en 2014, utilisant à nouveau la version « Stingray » en un seul mot.

Bien que ses croquis aient abouti à la Sting Ray de 1963, Peter Brock quitta GM en 1959 pour faire carrière dans la course automobile. En 1961, il devint le premier employé rémunéré de Carroll Shelby lorsqu’il fut engagé pour diriger la Carroll Shelby School of High Performance Driving. Il travailla chez Shelby American jusqu’en 1965, concevant les logos, les produits dérivés, les publicités et les livrées des voitures, ainsi que les composants et les carrosseries d’un certain nombre de modèles Shelby, dont le coupé Shelby Daytona Cobra de 1964.

Images de la Sting Ray issues des archives de Corvette

Regardez ce court-métrage sur la Corvette C2 Sting Ray de 1963

Vous êtes prêt pour l’assemblage ?

PRÉCOMMANDEZ

Ceci n’est pas un jouet. Ne convient pas aux enfants de moins de 14 ans en raison de la présence de petites pièces. La supervision d’un adulte est nécessaire.

ATTENTION: l’assemblage de certaines pièces se fait au moyen d’aimants. Ces aimants peuvent blesser grièvement si on les avale. À tenir hors de portée des enfants. Consultez un médecin immédiatement en cas d’ingestion même suspectée.

©Agora Models 2022. General Motors Trademarks used under license by Premium & Collectibles Trading Co. Ltd on behalf of Agora Models.